Bienveillance Educative en Finistère

Atelier de philosophie et pratique de l’attention avec les enfants (de 5 à 12 ans).

Formé par la Fondation SEVE, c’est avec joie que j’anime les ateliers de philosophie et pratique de l’attention avec les enfants.

39999742_516934548767401_2963607337811574784_n

Dés tous petits les enfants s’interrogent et réfléchissent ensemble sur des questions essentielles et existentielles. C’est dans s’étonnement, l’émerveillement, la curiosité et l’ouvert d’esprit que les questionnements philosophiques se forment.

Les enfants forment une vraie communauté de recherche philosophique, dans le but d’avancer ensemble et non de lutter contre !

Chaque atelier est ouvert par un temps de pratique de l’attention qui vise à aider chacun à se focaliser sur l’instant présent. Il aide à instaurer une routine, à ce recentrer, et à rester attentif pendant les échanges.

Les competences travaillées durant l’atelier philo peuvent etre ensuite introduitent à tout autre apprentissage scolaire.

Je propose deux formats tout à fait diffèrents, tant dans leurs dispositif que leur objectifs, mais tout aussi intéressant!

 


Atelier de philosophie Lévine

cropped-logo-21.jpg


Jacque Lévine :

À travers ses recherches, sa très grande connaissance du développement de l’enfant, Jacques Lévine peut dire que l’enfant, dès qu’il est au monde, s’interroge sur le fonctionnement de ce monde. Il cherche à comprendre « comment c’est, la vie ». À la suite d’Henri Wallon1 , Jacques Lévine évoque « l’effort que fait l’enfant pour mettre de l’ordre dans le monde » et le plaisir qu’il en retire : « L’enfant s’interroge constamment, tantôt implicitement tantôt explicitement sur le fonctionnement des relations, sur les modalités du vivre ensemble. Il forme, que ce soit de façon nébuleuse ou structurée, ”une représentation de ce qu’est la condition humaine”» .

Il est important que cette interrogation trouve sa place à l’école, que « le monde de la lecture ne soit pas séparé de la lecture du monde » (formulation due à Jacques Lévine), sinon les savoirs proposés par l’école sont reçus comme des savoirs seulement livresques et non comme des réponses trouvées par les humains aux questions et obstacles qu’ils ont rencontrés et rencontrent encore.


Un atelier de philosophie Levine:

La finalité n’est pas d’amener l’enfant penseur à conceptualiser au sens strict du terme, ni de l’aider à argumenter mais, « de se centrer sur la condition humaine, de l’explorer de façon naturelle, et de réfléchir sur la valeur de la vie que suscite cette exploration. L’atelier de philosophie peut être comparer à un voyage au pays des idées, un voyage d’enquêtes sur la nature humaine et sur le fonctionnement des relations qui y préside . » Ici, « à la différence des autres courant qui privilégient le débat et la discussion à visée philosophique, l’ambition est que, par les ateliers de philosophie, les enfants vivent le plaisir du travail intérieur qui correspond à la formation de préconcepts. Il s’agit pour l’enfant, du plaisir de pénétrer dans le monde de la fabrication du concept et non de l’aboutissement du concept achevé ». 

Ce qui est visé finalement par ce type de pratique, par la reconnaissance de l’enfant comme « interlocuteur valable », capable de penser sur la condition humaine, c’est de permettre à tous les participants (et en particulier aux élèves en difficulté scolaire) de se forger une image positive d’eux même, de favoriser l’estime de soi, condition de réussite et d’épanouissement affectif et intellectuel ; cette plus valus se réalisant dans et par la reconnaissance de l’estime de l’autre, puisque la pratique de l’atelier philo « donne du Moi une image qui ne se réduit pas au Moi – Moi. Elle l’inscrit dans la vie collective et dans ce qui transcende la collectivité ».

Il s’agit de reconnaître l’enfant comme un sujet, et non plus comme un projet (du désir de l’adulte, de la manipulation commerciale, de l’hypnose médiatique,…) et d’instituer ce sujet en instituant l’enfant philosophe.

L’objectif d’un tel dispositif ne se confond donc pas avec la formation d’une aptitude à « débattre » ou « discuter » (on risquerait de perdre de vue ce dialogue interne essentiel à la prise de conscience de son humanité), ni avec l’objectif d’initier les enfants à la pensée critique et de les former au raisonnement logique, car pour l’AGSAS « les ateliers de philosophie mettent en jeu une pensée créatrice plutôt que directement critique ».


Objectifs visé :

1 : Faire participer les enfants aux débats sur les questions essentiel à la vie et à la civilisation .

2 : Permettre aux enfants de faire la découverte de leur propre capacité à produire de la pensée sur des questions importantes pour l’humanité.

3 : Apprendre non seulement à extérioriser, mais aussi à intérioriser la pensée.     Ce qui se passe dans le silence, fréquent dans les ateliers Lévine, est aussi essentiel que ce qui ce formule. Ceux qui ne parlent pas sont actifs par ce travail souterrain de la pensée qui se fait en écho à ce qui se dit.

4 : Le désir d’équivalence .

L’enfant est encouragé implicitement à former une nouvelle « image de soi » , à se considérer comme un habitant de la terre à qui on donne le droit de penser à la façon dont les humains s’y conduisent : Il relève ici le défi de se comparer à tous ceux qui s’autorisent à y réfléchir.

5 : L’atelier de philosophie, par son cadre, crée chez l’enfant le désir d’en savoir plus sur la condition humaine et donc le désir d’apprendre et de savoir.

« Finalement si « soin » il doit y avoir, c’est « soin de la société » et non soin de l’enfant. C’est bien de soigner les maux de notre corps social, lorsqu’il ne reconnaît pas suffisamment la pleine valeur de l’enfant, lorsqu’il ne l’accueille pas dans son humaine condition… Reconnaître l’enfant philosophe pour soigner le déficit d’apportance et le sentiment de « moins – value » généralisé…

Les ateliers de philosophie répondent au principe éthique « d’une dynamique d’empathie et de confiance en l’autre et en son évolution toujours possible ». Ils témoignent, à travers la richesse de la participation des élèves en difficulté scolaire, de « l’héritage conceptuel de Jacques Lévine et en particulier l’écoute tripolaire permettant de prendre en compte, d’un seul tenant, la dimension de l’intériorité blessée, celle de l’organisation réactionnelle dérangeante et la dimension intacte de vie que tout être porte en lui ».


Dispositifs :IMG_20190326_110004

L’espace.

L’atelier se déroule dans  une salle/espace calme, (ou à l’extérieur selon le temps et l’environnement).

La mise en place est faite par moi-même avant la séance.

Nous avons besoin …:

Le matériel nécessaire et l’aménagement de l’espace varient selon les contraintes et le format des ateliers.

Est nécessaire, un nombre de chaises correspondant au nombre d’élèves.

Il est également possible d’être à même le sol, sur des petits coussins, dans l’herbe…

Comment se déroule un atelier :

  • L’atelier dure en 45 et 60 mins

Jeu de cohésion de groupe

Temps de pratique de l’attention: La pratique de l’attention est proposé en début d’atelier afin de permettre aux enfants de faire une expérience individuel des sensation de leur corps, et de leur émotion. Elle permet un moment d’écoute avec sois même dans le non jugement , et ainsi, aide à faire de la place aux idées, aide à améliorer la concentration et à gérer ses émotions.

  • Mise en place du dispositif :

1er Temps

1 – l’énoncé d’un thème,

2 – l’annonce que la séance durera 10 minutes,

3 – l’annonce que l’enseignant n’interviendra pas.

2eme temps

Échange sur le vécu de l’atelier.

  • Remerciements.

Temps d’écriture et d’ilustration sur le cahier philo qui ne sera ni évalué ni corrigé.

 

IMG_20190319_110043

Important:

– Merci de vérifié les autorisations parentales pour le  droit à l’image et de me signaler les enfants qui n’ont pas l’autorisation.


Liste non exhaustive de thèmes pouvant etre travaillé durant les ateliers :

Est-ce que j’existe ? La beauté… La peur… Le courage… Est-ce que les animaux pensent ? L’injustice… Rêver… Se moquer… La honte… Réussir…  Le bonheur… La tristesse… La joie… Être intelligent… La fierté… Mépriser… Regarder quelqu’un… Être regardé… L’imagination… Danser… Être cordonnier… Être roi… Être une princesse… Être fort… La colère… L’aventure… Pourquoi on meurt ? Pourquoi on naît ? La pauvreté… La richesse… Se souvenir… Comprendre et apprendre, est-ce la même chose ? L’amour… La famille… Le corps… La parole… Qu’est-ce qui est vraiment important dans la vie ? Comment expliquer qu’il existe des plantes et des animaux et pas seulement des hommes ?…

Je peux proposer des thémes en lien avec le projet pédagogique, ou proposer mes propres thématiques.

 

Coeur

La Richesse

« On peu être heureux d’être riche, et, ou, riche d’être heureux »

Célestine 10ans
(Atelier du 14.05.2019, Ecole Ste Marie.)

 


Atelier DVDP (discussion à visée démocratique et philosophique)

cropped-logo-21.jpg

Rappelons que la DVP (Discussion à Visée Philosophique) est inscrite aux programmes scolaires dans le cadre de l’Enseignement Moral et Civique depuis 2015.

La DVDP est un concept et une pratique qui résulte historiquement de la rencontre entre une approche par compétences de l’apprentissage du philosopher et une inspiration du dispositif par la pédagogie coopérative.

La visé philosophique.

Elle signifie qu’une discussion n’est pas d’emblée philosophique (et l’est que très rarement)

3 critères pour juger de la philosophicité d’une discussion :

La problématisation : Quel est le problème. Montrer la complexité. (Ah bon ? Pourquoi tu dit ça?)

La conceptualisation : Pour savoir précisément de quoi l’on parle et déterminer plusieurs réponse possible, souvent contradictoire. (Qu’est ce que c’est pour toi ? Qu’est ce que ça veux dire pour toi ? Es tu sur de toi?)

L’argumentation : (Tu peux donner un exemple?)

La visée démocratique.

C’est l’implication de certains élèves dans des rôles distincts et tournant, fonctionnels et complémentaires, partageant le pouvoir avec l’animateur, avec des règles démocratique (maître du temps, secrétaire, dessinateur,…). Ces rôles sont utiles pour la classe et développent un esprit citoyen de responsabilité et d’entraide.


Objectifs visé :

  • Apprendre à penser par soi même.
  • A élaborer une pensée rationnelle et fondée sur les questions importantes posées à la condition humaine, au contact exigeant des autres.

Et puis les ateliers philo ça sert aussi à…

  • Développer le vocabulaire,48395109_577880239339498_2439788419107258368_n
  • Apprendre à conceptualiser, problématiser et à argumenter,
  • Maîtriser les règles du débat démocratique,
  • Créer du lien social,
  • Développer un esprit critique par rapport à un texte, des questions, un thème,
  • Développer une éducation à la citoyenneté et à la démocratie,
  • Comprendre le bien-fondé des règles et des normes,
  • Découvrir les differences d’opinions, de convictions de croyances et de modes de vie,
  • Développer l’estime de soi et être capable d’écoute et d’empathie,
  • Apprendre à participer et prendre la parole devant un grand groupe,
  • Donner vie aux questionnements,

 

Dispositifs :

L’espace.

L’atelier se déroule dans  une salle/espace calme, (ou à l’exterieur selon le temps et l’environnement).

La mise en place est faite par moi-meme avant la séance.

Nous avons besoin …:

Le matériel nécessaire et l’amenagement de l’espace varient selon les contraintes et le format des ateliers.

Est nécessaire, un nombre de chaises correspondant au nombre d’élèves, une table, éventuellement un vidéoprojecteur, un ordinateur avec connexion internet, un tableau ou paperboard.

Il est également possible d’être à même le sol, sur des petits coussins, dans l’herbe…      Au quel cas, seront requis 3 sous main rigides.

Comment se déroule un atelier :

  • L’atelier dure 60 mins

Jeu de cohésion de groupe.

Temps de pratique de l’attention: La pratique de l’attention est proposé en début d’atelier afin de permettre aux enfants de faire une expérience individuel des sensation de leur corps, et de leur émotion. Elle permet un moment d’écoute avec sois même dans le non jugement , et ainsi, aide à faire de la place aux idées, aide à améliorer la concentration et à gérer ses émotions.

  • Mise en place du dispositif :
  • Présentation du support afin d’introduire une discussion,  des questionnements, des réactions…(albums de littérature jeunesse, projection de courts-métrages, d’extraits  de films,  d’œuvres d’art, d’affiches …).
  • Temps d’échange à partir du support.
  • Enoncé de la question.
  • Repartition des roles.
  • Temps de discution relancé avec des questions.
  • Retour sur l’atelier avec le/la secretaire et le/la dessinatrice.
atelier du bonheur 1 cycle 3 la secretaire

La secretaire: Qu’est ce que le bonheur?

atelier du bonheur 1 cycle 3 le dessinateur

Le dessinateur: Qu’est ce que le bonheur?

 

Temps d’écriture et d’ilustration sur le cahier philo qui ne sera ni évalué ni corrigé.

Important:

– Merci de vérifié les autorisations parentales pour le  droit à l’image et de me signaler les enfants qui n’ont pas l’autorisation.


Quelques exemples de thémes et de questions philosophiques.

46441837_558765487917640_4331650920912781312_n

  • L’amitié : A t’on besoin de se ressembler pour être ami ? Comment sait-on que nous sommes amis ?…
  • Se connaitre soi-même : Se connait-on vraiment soi-même? A quoi cela sert de se connaître soi-même?…
  • Le bonheur : De quoi avons nous besoin pour être heureux ? Est-ce que nous sommes plus heureux, si nous avons plus de choses que les autres ?
  • Le sens de la vie :…
  • L’amour :…
  • Le genre :…
  • La liberté :

Je peux proposer des thémes en lien avec le projet pédagogique, ou proposer mes propres thématiques.


Dans l’idéal, il est plus pertinent d’avoir une séquence de plusieurs séances, afin d’avoir une continuité dans les rencontres. Mais il est également possible de proposer des séquences ponctuels (qui permettent aux enfants de découvrir).

Tarifs : Les tarifs varient en fonction du format de l’intervention.

Merci de me contacter pour un devis personnalisé.

51919831_10216345396042719_1022017335285776384_o

Attestation de formation SEVE.

 

 

 

 



%d blogueurs aiment cette page :